Des écrans plus inclusifs

Mis à jour : mars 16

Pourquoi il est important que Luther passe à la télé ou qu’il voit des personnes porteuses, comme lui, d’une Trisomie 21 dans les médias ?



On nous demande souvent pourquoi nous médiatisons Luther. Ce qui nous motive n’est ni de l’orgueil parental mal placé ni un besoin de reconnaissance… mais bien la militance et le respect des droits et besoins de Luther.


Sans rentrer dans de grandes considérations de psychologie, on peut facilement admettre que nous aimons nous projeter dans les personnes ou personnalités que nous voyons dans les médias. Combien de fois, ne nous sommes-nous pas identifié.e à telle héroïne de série, présentateur télé ou autre personnalité sportive. Nous aimons cela et nous en avons probablement besoin. Besoin de nous dire que si elle ou il y est parvenu … et bien nous aussi.


Or, dites-nous … la dernière fois que vous avez vu un enfant ou une personne porteuses de Trisomie 21 à la télé ou dans un magazine ? Quel mannequin arborait des yeux en amande, quel sportif au chromosome supplémentaire faisait la Une de sport dimanche ? Qui a un jour vu une personne porteuse de Trisomie 21 présenter une émission de télé ?


La télé, radio, presse écrite mais aussi les publicités s’ouvrent de plus en plus à la diversité tout en continuant de sous représenter la Trisomie 21. Pourtant, l’article 8 de la Convention pour les droits des personnes handicapées appelle les Etats à soutenir des campagnes de sensibilisation du grand public afin de « combattre les stéréotypes, les préjugés et les pratiques dangereuses concernant les personnes handicapées » et « Promouvoir une perception positive des personnes handicapées et une conscience sociale plus poussée à leur égard ».


En cette période de confinements répétés et d’isolement chacun chez soi, les campagnes de sensibilisation sont urgentes à mener afin que les personnes porteuses de handicap ne disparaissent pas complètement de la vie publique.


Allons-nous vers ‘un monde sans trisomie’ ? Dans un monde où il naît de moins en moins de personnes porteuses de trisomie 21, il devrait y avoir de plus en plus de campagnes de sensibilisation valorisantes témoignant des richesses, du caractère unique, de la joie de chaque personne. Elles aideraient les parents à accueillir l’enfant différent.


A défaut de message positif, c’est souvent un portrait noir charbon, composé de risques, de surhandicaps et d’alertes médicales qui est dressé à l’égard des personnes porteuses de Trisomie 21.


C’est pour lutter contre cela que nous inscrivons Luther à divers castings, que nous participons avec lui à diverses émissions ou reportages. Nous voulons témoigner de la réalité de notre vécu. Certes, il n’est pas de tout repos mais il est surtout riche et beau. Nous voulons nous dire, qu’un jour notre fils regardera une émission culinaire présentée par une personne porteuse de Trisomie 21, ou qu’il encouragera une nageuse en passe de remporter les paralympiques.


D’ici à ce que ce jour arrive, nous continuerons à visibiliser son chromosome supplémentaire et son merveilleux sourire. D’ici à ce que ce jour arrive, nous comptons sur vous pour défendre avec nous une image médiatique plus inclusive !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout